Histoire d'une famille au service du vin
depuis plus d'un siècle...

"LE CHAMPAGNE NOUS REVELE A NOUS-MEMES ET AUX AUTRES.
IL NOUS MET EN EFFERVESCENCE"
Auguste Tétard - Fondateur des champagnes Philippe de Sorbon

Histoire d'une passion partagée

picture of Auguste TETARD
1922

Maximilien TETARD, son fils, lui
succède et, 60 ans durant,
consacre sa vie à son affaire.
Fin dégustateur, il imprime à sa
Maison une réputation de sérieux
et de qualité.

picture of Nicole TETARD
1989

4ème génération: Martine WALLAERT-
LATHUILLIERE, secondée par son frère Philippe, partagent la passion de ses
ancêtres et demeurent très attachée à
l’élaboration traditionnelle des
Champagnes Philippe de Sorbon

1901

Auguste TETARD quitte sa
Creuse natale et s’installe en
Champagne, il est marchand
de vins.

picture of Maximilien TETARD
1968

Nicole LATHUILLIERE-TETARD, sa petite-fille,
acquiert des vignes à Verzenay,
Grand Cru, fleuron de la Champagne.
Oenologue, elle continue le développement
de l’entreprise familiale et assure une
qualité constante de ses Champagnes

picture of Martine WALLAERT

dont plusiers milliers de bouteilles sont appréciées chaque année par de nombreux amateurs avertis.

...la cinquième génération apprend avec patience le métier de vigneron et participe depuis plusieurs années avec enthousiasme aux travaux de la vigne et aux vendanges.

picture of Robert SORBON

POURQUOI PHILIPPE DE SORBON ?

Travaillant dans les « galipes » (vignes, en patois champenois) depuis l’âge de 12 ans,
notre grand-père Maximilien TETARD rêvait d’étudier et d’aller à l’Université. Il était un
fervent admirateur de Robert de SORBON, enfant du pays Champenois, fondateur au
XIIIème siècle de la SORBONNE qui offrait aux enfants pauvres l’accès au Savoir.

Aussi, a-t-il rendu hommage à cet érudit religieux exceptionnel, en donnant son nom
aux Champagnes qu’il élaborait avec amour.

Origines du mythe Champagne

Une longue et belle histoire d'hommes et de terroirs

mosaïque Moyen-Age mettant en scène deux personnages
vitrail mettant en scène l'écrasement du raisin
picture of Dom Pérignon
peinture du 18ème siècle
image de Paris en noir et blanc
III
XIII
XVII
XVIII
XIX

On retrouve trace de vignobles en
Champagne, campania en latin, dès
l’époque Romaine, mais ce sont
indéniablement les religieux qui au
Moyen-Age développeront les vins
tranquilles de Champagne.

"VENEZ MES FRERES, JE BOIS DES ETOILES"
Dom Pérignon